Qui sommes-nous ?

Disparition de Philippe Bachman

La Comète et le festival War on Screen ont appris avec une grande tristesse le décès de leur directeur, Philippe Bachman, survenu vendredi soir.

Au terme d’un combat acharné contre la maladie, Philippe est resté présent jusqu’à son dernier souffle, œuvrant toujours pour ce lieu qu’il chérissait tant.

Dès son premier jour à Châlons, La Comète a été au centre de sa vie. Nommé directeur en 2004, il n’a eu de cesse de faire de cette scène un lieu fécond pour les artistes du monde entier, un lieu d’accueil, de rencontres, de partage. Sous son impulsion, la Scène nationale crée le Réseau 360°, qui rassemble des lieux d’architectures circulaires à vocation artistique situés dans une dizaine de pays. Pour cette action innovante, ce réseau se voit décerner le label Pôle européen de production et de création par le Ministère de la Culture. Durant près de vingt ans, Philippe a façonné La Comète, pour qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui. Sa connaissance du monde de l’art et la culture, sa personnalité, son ouverture d’esprit ont permis d’accueillir des spectacles d’envergure internationale tout comme des pépites artistiques. Tous les ans début septembre, chacun·e attendait avec impatience de connaître ce que Philippe nous réservait comme rendez-vous immanquables et ses surprises à découvrir tout au long de la saison.

Attaché à développer toujours plus la culture sur le territoire châlonnais, Philippe Bachman a transformé le Petit Théâtre de La Comète en une salle de cinéma classée Art et Essai. Quelques années plus tard, il a souhaité créer le festival international de cinéma War on Screen, reconnu aujourd’hui comme un acteur majeur dans le monde du cinéma. En un peu plus de dix ans, ce festival a grandi pour atteindre la barre symbolique des 20 000 spectateurs. Dès la première édition avec Albert Dupontel comme parrain, Philippe Bachman a invité beaucoup de grands noms du cinéma. De Bertrand Blier à Jean-Jacques Annaud, en passant par Bertrand Tavernier ou encore Michel Hazanavicius et Volker Schlöndorff, tous sont venus partager avec Philippe et le public leur amour du 7e art. Avec cette volonté de toujours être là pour les artistes, Philippe a conçu la WoS Fabrique, un programme d’accompagnement à l’écriture, à la production et à la réalisation de fictions dédiées à la représentation des conflits pour de jeunes professionnels venus d’Europe et de plus loin encore.

Cette volonté de faire rayonner La Comète, Philippe Bachman l’a conservée malgré la maladie. Durant ces longs mois de combats, il ne cessa jamais de penser les programmations des spectacles de La Comète et des films pour War on Screen et continua d’imaginer des projets pour le futur. Sa disparition laisse un immense vide pour la vie culturelle châlonnaise et plus encore.

Michel Orier, le Conseil d’administration et toute l’équipe de La Comète s’associent à la grande peine d’Axelle sa femme, de Laura sa fille et de tous ses proches. Nous leur adressons nos plus sincères condoléances. 

Si vous souhaitez rendre hommage à Philippe Bachman, un Livre d’or de condoléances est mis en place à l’accueil de La Comète.

Au revoir Philippe.

Propulsé par FestiCiné