WoS Fabrique

Les lauréat·es

LES LAURÉATS 2021

Le projet allemand lauréat

 

Titre : Ringbahn

Réalisation : Narges Derakhshan

Production : Nicholas Kirchner

Institution : Filmuniversität Babelsberg KONRAD WOLF

Synopsis : Zeinab, une femme kurdo-irakienne âgée de 31 ans, atteinte de troubles de stress post-traumatique après avoir perdu sa famille à Mossoul, reperd celle-ci dans le métro berlinois. Elle la poursuit le long des voies circulaires et sans fin.


Le projet français lauréat

 

Titre : La Nuit noire

Réalisation : Hong-Kai Liang

Production : Elsa Klughertz et Anne-Laure Berteau

Institution : La Fémis

Synopsis : Dans un monde post-apocalyptique, Hao (15 ans) survit dans une ville sous le joug des militaires qui pourchassent les habitants devenus monstrueux et cannibales. La petite amie de Hao, Ying, est l’une d’entre eux. Malgré le danger qu’elle représente pour lui, Hao tente de la protéger en fuyant avec elle vers les montagnes. Ying semble alors revenir à elle et l’espoir terrifiant d’une dernière étreinte renaît.


Le projet polonais lauréat

 

Titre : People & Things

Réalisation : Damian Kosowski

Production : Daniel Krzyżanowski

Institution : Lodz Film School

Synopsis : Une fosse commune a été découverte dans le village de Palanka, suite au génocide de Srebrenica de 1995. Marta, 24 ans, s'y rend avec sa fille Mejra, 5 ans, et son petit-ami Edvin, 21 ans, afin d'obtenir les résultats d'un test ADN concernant son mari disparu, Hejman. Durant deux jours, Marta ne va pas seulement découvrir si son mari est encore vivant : en plus de confronter le passé, elle fera également face au plus important, le présent.


Le projet espagnol lauréat

Titre : The Night Just Before the Woods

Réalisation : Alejandro Renedo

Production : Jesús Choya 

Institution : ECAM

Synopsis : Un groupe de jeunes immigrants suivent les instructions d'un passeur et attendent l'arrivée d'un homme qui doit les guider jusqu'au point suivant de leur périple pour traverser la frontière. Abandonnés à leur propre sort, les jeunes gens sont forcés d'attendre au milieu d'une forêt qui leur est inconnue. Les jours passent et personne ne vient à leur rencontre ...
Notre histoire commence avec un homme mort, un corps sans vie qui tombe du haut d'un arbre, la première victime de cette attente. Le défunt méritant une tombe, ils commencent à creuser un trou pour l'y enterrer. Cependant, l'attente est une forme d'angoisse qui transforme la réalité, transformant le trou en une tranchée afin d'échapper à la peur, un trou noir qui les engloutiera, au point qu'ils préféreront continuer à creuser incessamment au lieu de faire face à l'inconnu puisque ... que pouvons-nous faire lorsque nous sommes condamnés à attendre ?

Propulsé par FestiCiné