ROCK N' WAR



 

Si le cinéma apparaît encore, plus de 100 ans après sa naissance, comme un art récent, le Rock, sexagénaire l’est encore plus.
Plus encore que son ainé, il porte en lui, dès sa naissance, une formidable puissance perturbatrice et incarne, pour la jeunesse, une fantastique caisse de résonance bouleversant l’ordre établi.

Vecteur de contestation, le rock est aussi le terreau d’expérimentations artistiques, défrichant sans cesse de nouveaux territoires. Tout comme le cinéma, il déploie un langage qui transcende les frontières, porte-parole international et engagé. Rock et cinéma sont sans doute les expressions artistiques les plus proches que le XXème siècle ait produit.

Ode à l’espoir en temps de guerre, Scream for me Sarajevo retrace l’improbable concert d’Iron Maiden en 1994, alors au sommet de sa notoriété, sous une pluie de bombes.

Soviet Hippies nous fait revivre l’étonnante épopée de la jeunesse estonienne qui, dans les années 1970, prenait tous les risques pour transcender le rideau de fer et vivre le rêve de la contreculture anglo-saxonne dans l’Union Soviétique de Brejnev férocement répressive.

Enfin, The Last Band in Lebanon, comédie héritière de M.A.S.H et de How I won the War, met en scène un groupe de rock pris malgré lui dans le bourbier du conflit Israélo- libanais, n’ayant pour toute arme, que leurs instruments et leur naïveté.

Quand les guitares s’opposent aux canons, le cinéma devient Rock !


 


LES FILMS


THE LAST BAND IN LEBANON, de Itzik KRICHELI, Ben BACHAR (2016) - Israël

SCREAM FOR ME SARAJEVO, de Tarik HODZIC (2017) - Bosnie et Herzégovine

SOVIET HIPPIES, de Terje TOOMISTU (2017) - Estonie

Partenaires Institutionnels
MINISTERE-DE-L-EDUCATION CNC-DEVELOPPE REGION GRAND EST CHALONS-AGGLO
VILLE--DE-CHALONS   Label centenaire   ECPAD  LA-COMETE  

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer