LA BOMBE – images et réalités

 


 

La guerre est intimement liée à la recherche de moyens susceptibles de détruire un ennemi le plus durablement possible. A travers les siècles, l’évolution des armes suit invariable cette quête destructrice. Dès lors la recherche scientifique devient progressivement l’allié essentiel et le cœur des stratégies militaires. La bombe atomique est l’aboutissement de cette longue histoire en même temps que le début d’une ère nouvelle dans laquelle cette arme absolue devient une menace qu’il suffirait de brandir pour anéantir toute velléité de conflit de la part d’un potentiel ennemi. Depuis son utilisation à Hiroshima et Nagasaki, la bombe horrifie autant qu’elle fascine. Sa déclinaison nucléaire sublime toutes les armes connues auparavant. Elle devient un véritable personnage à part entière sujet de tous les fantasmes et de la convoitise de nombreux états, désireux de se la procurer pour se mettre à l’abri de toute menace. Elle incarne plus que toute autre arme, les dérives d’une humanité jouant avec son avenir collectif comme un apprenti sorcier se laisserait doubler par la fascination qu’exercerait sur lui une créature maléfique et merveilleuse qu’il aurait créé.

Alors qu’on croyait effacée toute menace directe liée à son utilisation, resurgit le spectre de son cortège d’horreur de masse.

Les deux films présentés ici abordent de façon atypique et particulièrement puissante la bombe comme objet cinématographique.

En un montage aussi maîtrisé qu’impressionnant d’images d’archives parfois inédites, La Bombe s’applique à retracer le chemin parcouru depuis ces 70 dernières années et donne à voir l’escalade d’une prolifération nucléaire toujours en expansion. Les trois réalisateurs nous convient à une expérience hors-normes dans un film dont le personnage principal - la bombe – nous surprend par sa capacité à séduire autant qu’elle effraie.

Dans Collisions, la réalisatrice australienne Lynette Wallworth donne la parole à Niarry, un patriarche aborigène vivant avec les siens au plus près de la terre dont il prend soin pour les générations à venir. Isolé du monde, il se remémore sa première rencontre avec le monde occidental, jeune homme. Ce furent les essais atomiques que les britanniques effectuèrent dans le bush il y a soixante ans, sans se soucier de la présence des populations y vivant. Collisions, nous plonge au cœur de cette rencontre dans un film d’une beauté évocatrice à couper le souffle. L’utilisation de la réalité virtuelle rend l’expérience profondément plus intense.

Ces deux approches originales se compètent en quelque sorte pour construire un diptyque bouleversant.

- Philippe Bachman

---

LES FILMS


THE BOMB de Kevin FORD, Smriti KESHARI & Eric SCHLOSSER (2016) – États-Unis - En présence de la coréalisatrice Smriti KESHARI et de la productrice Margaret AERY

COLLISIONS de Lynette WALLWORTH (2017) – 15 min – VR – Immersion à 360º
 

SÉANCE DU SAMEDI 7 OCTOBRE SUIVI D’UNE TABLE RONDE

Intervenants :

Smriti Keshari, co-réalisatrice du film The Bomb
Margaret Aery, productrice du film The Bomb
Lynette Wallworth, réalisatrice du film en réalité virtuelle Collisions
Corentin Brustlein, analyste Dissuasion et Prolifération à l'IFRI (Institut français des relations internationales)

Modérateur :

Philippe Bachman, Délégué général du festival
 


Partenaires Institutionnels
MINISTERE-DE-L-EDUCATION REGION GRAND EST CHALONS-AGGLO   
 CNC-DEVELOPPE  VILLE--DE-CHALONS Label centenaire   ECPAD  LA-COMETE  

EnregistrerEnregistrer