EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE


Proposer aux élèves une véritable éducation artistique et culturelle de spectateur qui leur ouvre les yeux sur l’image animée qu’ils consomment souvent sans recul est une préoccupation majeure du Festival. Celui-ci offre donc des parcours mêlant patrimoine, archives, documentaires et films en compétition. Le panorama est complet, il est accompagné par les meilleurs spécialistes qui viennent entourer les équipes pédagogiques mobilisées par l’événement.
La problématique est vaste, elle offre un corpus exceptionnel et inépuisable de ressources propices à la démarche éducative.

Pour sa sixième édition, le festival poursuit et prolonge ses partenariats :

ECPAD - Etablissement de Communication et de la Production Audiovisuelle de la Défense
Centre d’interprétation Marne 14-18 de Suippes
Bibliothèque Georges Pompidou de Châlons-en-Champagne
DSDEN de la Marne
Collège Louis Pasteur de Suippes
Mairie de Mourmelon-le-Grand
Association Les Grands Espaces
Mash-up film festival


Helène Méhault, directrice du Centre d’Interprétation Marne 14-18
Pascal Vey, service éducatif second degré La Comète
Régine Gauthier, service éducatif premier degré
Isabelle Delorme, conseillère pédagogique
Gaëlle Charles, responsable du service événementiel et communication Maire de Mourmelon-le-Grand

 

WAR ON SCREEN ET LES ENFANTS


Un des objectifs de la programmation jeune public du festival est de questionner les élèves du 1er degré sur les conflits relayés par les médias et surtout sur la façon dont ces événements sont représentés. Les enfants sont, en général, spectateurs d’une violence rentrée à la télévision qu’elle soit réelle ou fictive. Comment les enfants vivent-ils, voient-ils et comprennent-ils les conflits meurtriers que se livrent les adultes ? Quel rapport à la violence représentée ont-ils ? En quoi l’image peut-elle être une grille d’analyse de cette violence ?

Le festival peut être l’occasion de leur fournir des réponses aux questions qu’ils peuvent se poser ou des outils critiques pour leur permettre ensuite d’avoir un regard différent sur les images de leur quotidien.
Ce projet prend alors tout son sens dans le cadre de l’éducation à l’image.
 

Partenaires Institutionnels
MINISTERE-DE-L-EDUCATION CNC-DEVELOPPE REGION GRAND EST CHALONS-AGGLO
VILLE--DE-CHALONS   Label centenaire   ECPAD  LA-COMETE  

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer